Colonies de vacances et séjours pour ados

partir en colonie de vacance

Plusieurs sont les colonies de vacances spécialement conçues pour les adolescents de 12 à 15 ans, pour proposer un panel de destinations différentes.

Ce qu’il faut savoir des colonies de vacances ados

Quel que soit le cadre, à la campagne ou à la mer, les colonies de vacances ados priorisent la prise de responsabilité et l’autonomie des jeunes, en harmonie avec la concertation des animateurs. Ainsi, diverses activités sont possibles pour les amateurs de sensations fortes telles que le catamaran, la voile, le surf, le cheval, le bivouac…

Avec des capacités d’accueil d’une quinzaine de participants, ce type de colonie de vacances propose une vie en collectivité agréable et un planning d’activités très souple, où chaque participant peut émettre ses idées et ses avis. De leur côté, les animateurs sensibilisent les adolescents aux diverses tâches collectives tout en les accompagnant.

Cependant, les colonies de vacances garantissent t également des moments de repos et de détente pour les jeunes, une bonne occasion de changer de rythme de vie. Les moments collectifs sont alors régulièrement entrecoupés de temps où ils peuvent entreprendre une activité seuls ou en petit groupe.

Les animateurs qui encadrent les colonies de vacances

Les encadreurs sont, pour la plupart, des titulaires du BAFA, le Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur. Pour pouvoir travailler dans des colonies de vacances ados, ils doivent faire preuve d’une maturité suffisante et un certain recul sur la pratique d’animateur.

De plus, les animateurs doivent veiller à se rendre disponibles pour les adolescents pour répondre à leurs questions liées surtout sur les thèmes de la santé, la sexualité, l’amour, le tabac… Les animateurs mettent aussi en place pendant les séjours, une organisation, permettant à chacun de participer aux tâches collectives.

 

De nos jours, les adolescents sont nombreux à posséder leur téléphone. Leur utilisation n’est pas interdite, si le cadre d’utilisation sera défini, pour ne pas perturber le bon fonctionnement du groupe pendant le séjour. Aussi, le téléphone portable doit permettre d’établir et maintenir les liens avec l’extérieur durant le séjour, mais ne doit pas non plus isoler du reste du groupe.

Il est évident qu’à certains moments de la journée, les téléphones resteront donc éteints. Si l’adolescent n’a pas de téléphone, il est toujours possible de vous entretenir avec le directeur du séjour. Celui-ci communiquera systématiquement à la famille, un numéro sur lequel elle peut joindre l’équipe d’animation du séjour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *