Installation du micro station d’épuration

Installation du micro station d'épuration

 

Le micro station d’épuration, comme son nom l’indique est un système complet d’assainissement d’eaux usées. Elle est souvent présentée comme une solution d’assainissement individuel. Un seul dispositif va assurer le prétraitement et le traitement. L’ensemble du travail est assuré par des micro-organismes. Nous pouvons alors distinguer deux types de micro-stations, celui à culture fixée où les bactéries sont placés sur des supports et celui à culture libre où les micro-organismes sont en suspension dans l’eau et la boue. Dans ce dossier, nous allons plus nous pencher sur l’installation d’un micro station d’épuration 78.

 

Avant de commencer les travaux

L’idéal est de faire appel à un professionnel pour la mise en place d’un micro station. Toutefois, il est possible de faire soi-même cette installation. Dans les deux cas, vous devez vous plier à la législation en vigueur en matière de micro station d’épuration. Parmi les exigences, il y a le fait que le micro station doit être conforme à la capacité d’hébergement de l’habitation. Vous devez par la suite choisir un emplacement et pour cette étape, vous devez considérer les critères du sol, la distance vis-à-vis de la maison, de la végétation et des installations aux alentours. Il est à noter qu’une fois installé, il sera difficile de déplacer votre micro station d’épuration et ceci peut vous coûter cher.

 

Le terrassement

Le terrain qui va recevoir ce dispositif d’épuration doit être préparé et c’est le but de ce terrassement. Cette étape est importante, car elle va jouer sur la pérennité de votre installation. Si vous avez un sol en pente ou un terrain avec des nappes phréatiques à proximité, les travaux de terrassement seront encore plus importants. Pour cette étape aussi, il faut travailler sur une zone plus étendue que la taille du micro station. Prévoyez une marge de 20 à 60 cm. Déposez votre système au fond tout en vous assurant qu’il soit bien à l’horizontale et dans le sens des entrées et des sorties d’eau.

 

Le raccord avec le réseau de canalisation du micro station

Une fois votre micro station déposé, il faut passer au raccord avec le réseau de canalisation. Pour ces types d’installation, on utilisait des tuyaux de plomb et des tuyaux en laiton. Ceux-ci peuvent très bien être utilisés, mais privilégiez les tuyaux en PVC, car ils ont la propriété d’être imputrescible. Dans toute la collection de la tuyauterie, ceux en PVC sont les moins chers et à l’installation, vous rencontrerez moins de difficultés.

 

Le remblaiement

Avant de passer au remblaiement, vérifiez que le micro station est bien à l’horizontale et que les canalisations sont bien raccordées et scellées. Il ne faut pas sous-estimer cette étape, car même s’il s’agit de remettre la terre enlevée des excavations. Il est préférable de prendre du sable de carrière, car la terre n’est pas la matière idéale pour remblayer. Celui-ci peut mettre plusieurs années à se stabiliser et le tassement peut détériorer la canalisation.

 

Le prix d’une installation

Comme ce type d’installation demande d’importants travaux, il est préférable de faire appel à des professionnels. Le coût d’une installation de micro station peut varier selon le volume du dispositif qui lui-même va dépendre du nombre d’occupants de la maison. Pour un logement abritant entre 2 à 5 personnes, il faut préparer un budget à partir de 6 000 €. Au-delà de ce nombre d’habitants, le devis de l’installation peut aller jusqu’à 10 000 €. Pour un immeuble, il faudra un plus grand budget. Il est à noter que ce prix pour l’installation ne comprend pas la maintenance. Pour ceci, il faut compter près de 200 € par an et ce tarif n’inclut pas la vidange.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *