Photographie culinaire: un art très développé

De nos jours, la photographie culinaire prend une place très importante. C’est d’ailleurs qui se développe de jour en jour. Elle est créée pour le plaisir du visuel. Il faut seulement savoir que des règles sont à respecter pour la réussir.

Les principes de la photo culinaire

Prendre une photo d’un plat gastronomique est une tache plus ou moins complexe à faire surtout si on est novice dans ce domaine. C’est dur de le prendre en photo car le plat est souvent de petit taille alors que toutes les couleurs, ingrédients, fumée, texture, etc… doivent être visible. Pour y parvenir, il ne suffit pas seulement d’agrandir le cadrage afin d’obtenir une image de grande taille, il faut aussi choisir l’angle parfait et le meilleur endroit pour prendre les photos.

Les techniques de prise d’image utilisées par un photographe professionnel sont la mise en scène, la gestion des couleurs et l’utilisation des lumières. La mise en scène sert d’animation pour rendre vie à la photo et pour instaurer une ambiance animée. La gestion de couleurs par contre est utilisée comme moyen technique pour déclencher l’émotion et le sentiment de la personne qui regarde la photo. Les couleurs sont souvent un moyen décoratif pour attirer l’attention en plus d’être un moyen de séduction. Puis, la façon dont on utilise la lumière naturelle ou artificielle est importante pour donner vie à la photo. Si le cadrage est bien éclairer, cela ne fait que rendre la photo très vivante, très claire et très visible. En effet, ces méthodes de prise d’image permettent aux clichés d’être plus attractif et engendrer un sentiment bien précis qu’est l’envie.

Les étapes à suivre dans la photographie culinaire

La photographie culinaire est un art de prendre une photo de plat et de cuisine. Et comme tout art, il a besoin de passion, d’expérience et de technique de mise en œuvre. Si on veut onc réussir une excellente photo culinaire quelques étapes doivent être respectées. En premier lieu, la préparation de l’endroit et du produit à photographier est le principe de base de la photographie. Tout ce qui concerne la recette, l’emplacement, la lumière font partie des démarches avant la prise de photo. La seconde étape consiste à être évidente et logique dans ces déductions, cela à chaque situation. Si par exemple, on doit prendre en photo un repas chaud, il faut montrer aux personnes qui voient la photo que le plat est chaud, donc ce dernier doit dégager de la vapeur ou de la fumée pour qu’elle soit reconnue comme étant chaud. Pour obtenir ce genre de cliché, il faut prendre tout simplement du repas tant qu’il est chaud. En ce moment, le photographe doit faire preuve de rapidité et d’exclusivité. Enfin, la dernière étape consiste à bien utiliser les bons matériaux notamment un trépied pour plus de confort et une objective macro. Il est essentiel également d’avoir un bon décor de table, d’une vaisselle adaptée et une mise en scène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *