Pour avoir plus de connaissances sur son matériel électrique

tableau electrique

L’électricité est un domaine d’activité domestique qui peut se montrer cruel quelquefois. Elle mérite d’être bien domestiquée moyennant des connaissances techniques et des accessoires avec lesquels l’électricien peut intervenir. La moindre adéquation est essentielle, car les accidents techniques ne sont pas rares en faisant de nombreuses victimes même parmi les professionnels moins méticuleux. Le domaine est réservé prioritairement aux adeptes qui sont de vrais professionnels en la matière. Néanmoins, il existe quelques éléments rudimentaires qu’il faut réellement avoir en possession en tant que matériels utiles à l’électricité. Ils sont côtoyés jour et nuit à la maison par tout le monde et méritent qu’on fasse connaissance avec eux.

Le tableau électrique

Pour commencer, l’électricien commence sa prospection depuis ce qu’on appelle le tableau électrique. C’est un coffret qui regroupe un ensemble d’éléments servant à sécuriser tout l’arrangement. Ce materiel electrique est le point de départ de toute l’installation à l’intérieur de la maison ou du bâtiment. Il ramifie le réseau de câbles qui s’enchevêtrent à leur point de départ et servent à alimenter toutes les pièces. En réalité, ce tableau en plastique est une sorte de dispositif qui sert à dispatcher le courant avec les petits accessoires. Voilà donc un élément qui aide à diagnostiquer l’origine des pannes pour résoudre rapidement les problèmes électriques.

Les disjoncteurs

Ce sont des matériels électriques reconnaissables avec leur niveau de réceptivité. Les disjoncteurs sont considérés comme des fusibles. D’ailleurs ils ont des actions similaires quant à leur attribution dans le circuit électrique. Les disjoncteurs sont classés suivant leur sensibilité au dysfonctionnement de l’installation. D’abord, c’est le disjoncteur général qui coupe le circuit quand il y a un excès de courant en circulation. Puis, c’est au tour du disjoncteur divisionnaire qui intervient lorsqu’il y a une surcharge ou un court-circuit. L’existence de cet élément est invraisemblablement cruciale pour éviter des incendies. Et en cas de fuite de courant, le disjoncteur différentiel agit de son côté.

Le délesteur et le contacteur

Si les disjoncteurs servent essentiellement à la protection de l’ensemble de l’installation électrique, il y a encore d’autres objets qui prennent part aux travaux indispensables. Par exemple, le délesteur qui a pour objectif de faire une économie d’énergie par rapport à la consommation journalière. Son principe d’action est de couper les circuits lorsque les dépenses en énergie atteignent le seuil à ne pas dépasser. Quant au contacteur, il sert à limiter à sa juste valeur la consommation des appareils énergivores en ouvrant ou en fermant automatiquement le circuit d’alimentation.

Les interrupteurs

Enfin, il y a des objets quoique plus petits, servent toujours à quelque chose. Un interrupteur est un matériel électrique classique qui existe sous différentes formes. Leur intervention est similaire, mais dans la pratique il y a une certaine nuance tout de même. Au niveau du prix, la différence est palpable. D’abord, l’interrupteur va-et-vient est un accessoire qui permet à la fois d’allumer et d’éteindre un appareil électrique sans changer de place. Quant au télérupteur, son système consiste à commander un appareil électrique à partir de 3 interrupteurs différents au moins. Enfin, le variateur électronique sert à faire varier tout simplement l’intensité du courant pour avoir au fur et à mesure une illumination changeante. C’est surtout fréquent dans les spots lumineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *