Réussir sa formation en coiffure

coiffure

Tout apprenti coiffeur pour espérer percer dans le secteur de la coiffure est tenu de suivre et de terminer avec succès une formation adéquate auprès d’une institution professionnelle ! Quiconque voudrait embrasser le métier convoité de coiffeur devra apprendre les techniques courantes sur les coupes, la coloration et les méthodes de repiquage du cuir chevelu, des études très strictes pour un métier très lucratif !

Coiffeur et coiffeuse professionnelle : un métier !

Le CAP en coiffure est un diplôme essentiel gratifiant tous ceux et celles qui désirent embrasser la carrière de coiffeur (euse) professionnel (elle). Titre gratifié du niveau V et reconnu par le ministère de l’Éducation nationale, un CAP est obtenu après que les étudiants ont terminé avec brio une formation coiffure suivie éventuellement d’un stage pratique conséquent.

Il est possible de décrocher ce titre auprès des organismes suivants :

  • Les lycées et écoles spécialisées ;
  • Par correspondance par le biais d’un enseignement à distance reconnu par le ministère de tutelle.

Les impétrants peuvent suivre une formation en alternance avec un contrat d’apprentissage ou un contrat professionnalisant. Une formation continue est aussi possible pour les étudiants deux ans après la classe de troisième ou après un an d’étude s’ils ont suivi une seconde professionnelle.

Les études et programmes suivis

Les études et thèmes proposés lors d’une formation en coiffure sont très diversifiés. Les cours se divisent en :

  • Enseignement professionnalisant

Il est question d’effectuer les coupes, coiffages et les techniques correspondantes pour hommes, femmes et enfants. Des séances de travaux pratiques pour se familiariser avec les matériels de coiffure, un apprentissage de l’histoire de la coiffure ou même sur l’harmonisation des couleurs utilisées fréquemment pour la coloration des cheveux sont également dispensées. Par ailleurs, les étudiants pourront aussi suivre des formations en publicité esthétique ou créations publicitaires ainsi que l’élaboration de dessins de coiffure CAP.

  • Enseignement théorique

Les étudiants sont formés sur l’art de l’étalage, de l’expression et communication orale. Ces deux thèmes sont très importants, car ils permettent aux futurs coiffeurs de converser verbalement aux clients et l’art de la persuasion. Un apprentissage sur les différentes façons de prendre contact, de l’expression française écrite et une bonne dose d’éducation civique complètera le tout.

Après avoir fini ces études de formation coiffure, les étudiants devront suivre un stage d’une année en entreprise (salon de coiffure, institut privé ou public de l’art de la coiffure…) pour acquérir plus d’expériences dans le domaine.

Ce n’est qu’après ces périples qu’un étudiant pourra être gratifié d’un CAP en coiffure, valable partout en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *