Trucs et astuces pour des photos culinaires réussies

photo culinaire

En matière de photo culinaire, plusieurs sont les règles à respecter ainsi que les petits conseils et astuces à connaître.

Le photographe culinaire à Paris privilégie la lumière naturelle

La lumière est un élément clédans l’art de la photographie, que ce soit la photographie classique que culinaire. Pour vous assurer de réussir vos photos, comme un véritable photographe culinaire Paris, il vous faut privilégier la lumière naturelle du jour, sans flash. En effet, ce dernier confère une lumière trop artificielle et brutale. C’est la lumière du jour, au matin qui est la plus douce et la plus facile à travailler. Mais vous pouvez aussi prendre vos photos l’après-midi. Dans ce cas, vous devez apprivoiser la lumière et les ombres.

En ce qui concerne votre matériel, vous devez choisir un objectif de qualité. Cela constitue le strict minimum et l’essentiel. Pour vous aider en la matière, n’hésitez pas à aller sur les blogs, les forums, et à demander des conseils auprès des vendeurs en boutique et des conseillers en ligne sur les boutiques sur Internet.

Soigner les détails, faire attention à l’angle…

Pour assurer votre prise de photo, vous devez faire attention à tous les moindres détails. Vous devez veiller à soigner la photo dès même la prise de vue. Vous devez vérifierl’inexistence de miette, de cheveu ou de tache qui se sont glissés dans le cadre.

Tel un photographe culinaire Paris, la clé d’une photo culinaire réussie passe par le choix de l’angle sous lequel vous devez la prendre. Même si vous pouvez évidemment shooter un plat sous tous les angles possibles pour ensuite choisir celui qui vous convient le mieux, quelques conseils peuvent vous aider. Si vous avez à photographier quelque chose de plat (comme un pancake, à titre d’exemple), la photo vue d’en haut sera beaucoup mieux. A l’inverse, vous devez photographier les plats volumineux, de côté.

Pour donner plus de l’originalité à votre photo, de la profondeur ou du contraste, vous devez bienchoisir les assiettes, les bols, les aliments que vous allez photographier. Les arrière-plans ont également leur importance.

Quand vos photos sont dans la boîte, ce n’est pas pour autant que votre tâche soit terminée. Afin de sublimer ou corriger votre photo culinaire, il vous est possible de retoucher quelques points en postproduction. Quelquespoints sont à vérifier comme la luminosité, la saturation, la vibrance, la balance des blancs et les contrastes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *